FINANCER VOTRE PROJET IMMOBILIER

LES DIFFÉRENTS PRÊTS 

 

Le prêt immobilier classique amortissable en euros

C’est le plus fréquent. Il est cumulable avec d’autres prêts à condition d’avoir des revenus suffisants pour rembourser la totalité des prêts.

Dans ce cas, on rembourse chaque mois une partie du capital en fonction du nombre d’années choisi, les intérêts et les primes d’assurances.

Le montant des mensualités à payer sera lié à l’apport personnel mis dans le projet, donc le montant du prêt, la durée et le taux d’intérêt de celui-ci.

 

Concernant la durée, plus elle est longue, plus les mensualités sont faibles, par contre, le montant total des intérêts sera élevé.

Pour le taux d’intérêt, il en existe plusieurs types.

  • Le taux fixe, celui-ci sera bloqué dés la contraction du prêt et sera fixe durant la totalité du prêt.

  • Le taux variable, peut évoluer en fonction de la Banque Centrale Européenne (BCE) à la hausse comme à la baisse.

Toutefois, le taux variable peut-être partiellement bloqué, c’est ce que l’on appelle le Cape . Par ex, un taux de 2,5% variable peut-être capé à +/- 1 point. Ainsi, le taux n’augmentera jamais au delà de 3,5% mais ne descendra jamais en dessous de 1,5%.

 

Le prêt immobilier classique amortissable en francs suisse (chf)

Le principe est identique au prêt en euros. On peut réaliser ce type de prêt seulement si l’on a des revenus en francs suisses. Les taux en chf sont en général moins élevés que les taux en euros, toutefois, le taux de change chf/euros est variable.

 

Le prêt Relais

Financer son nouveau logement sans avoir encore vendu le bien servant à financer le nouvel achat.

Ainsi, la banque débloque les fonds immédiatement nécessaires pour l’achat et, dés la vente du 1er bien effectué, les fonds servirons à rembourser le capital de l’achat du nouveau bien.

L’établissement prêteur avance en général 50 à 80% de la valeur du bien à vendre.

Durée entre 1 et 2 ans.

Durant cette période, on ne rembourse que les intérêts.

Ce prêt doit être associé à un prêt amortissable si la valeur du nouveau bien est supérieur à 80% de celle du bien à vendre.

 

Le prêt in fine

Avec ce prêt, on rembourse uniquement les intérêts et les primes d’assurances durant toute la durée du prêt.

Le capital est remboursé en une seule fois à la fin du prêt.

Ainsi, vous réduisez vos mensualités puisque vous ne remboursez pas le capital tout les mois.

Dans le cas, où vous vendez le bien à la fin, la vente rembourse le capital.

Si vous louez le bien, vous pouvez déduire les intérêts du prêt in fine de vos revenus locatifs.